Mines & désarmement

27 juin 2016

Historique

L’AISP – Mines est une organisation de solidarité et coopération internationale qui a été fondée en 2001. C’est une ONG dotée d’un statut consultatif de catégorie générale auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies. Comme l’AISP dans son ensemble, elle regroupe civils et militaires qui ont servi sous les couleurs des Nations Unies depuis 1948 dans le cadre des résolutions du Conseil de Sécurité. Véritable vivier de compétences à la disposition des Nations Unies, nos démineurs sont déjà intervenus dans de nombreux pays tels que l’Angola, la Bosnie, le Cambodge, l’Irak, Le Koweït, le Liban ou le Pakistan. D’autre part, l’association compte parmi ses membres des personnes qualifiées dans d’autres domaines de l’action contre les mines, tels que le plaidoyer en faveur d’un monde sans mines, l’assistance aux victimes au sens large et la sensibilisation aux dangers des mines.

L’AISP fait également partie de la « Cluster Munitions Coalition » qui se bat pour l’interdiction des clusters.

L’AISP Mines opère dans des domaines d’urgence et de développement en matière d’action contre les mines dans ses différentes composantes :

La sensibilisation

  • Sensibiliser les populations concernées aux dangers des mines,
  • Créer et distribuer des moyens de sensibilisation,
  • Enseigner les premiers gestes élémentaires de survie et de premiers secours face à un accident dû à une mine ou une munition.

Le déminage

  • Mettre en place des équipes ou des groupes de déminage dans le cadre d’interventions ponctuelles et précises, qui pourront également évaluer, expertiser voire baliser les zones suspectes pour le compte d’organismes internationaux,
  • Former au déminage dans les pays affectés en ayant recours à des spécialistes appartenant au réseau de l’AISP (notamment les diverses sections des associations des soldats de la paix).

L’assistance à la destruction des stocks

  • Appuyer les Etats dans leur obligation de destruction des stocks dans les délais impartis.

L’assistance aux victimes

  • Assister les victimes dans les pays affectés et ce particulièrement dans les volets tels que les premiers soins, la fourniture de matériel médical, la création de centres de premiers soins et la réinsertion professionnelle,
  • Participer, compte tenu de notre expérience concernant la législation relative à la reconnaissance et à la prise en charge de l’invalidité des victimes de guerre (personnel civil et militaire), à la promulgation des législations nationales dans les pays affectés et autres règles internationales à ce sujet,
  • Sensibiliser les États affectés et l’opinion publique à la prise en charge des victimes de mines et autres engins de guerre.

Les plaidoyers ou activités de campagne

  • Participer aux conférences internationales sur ce sujet, notamment les réunions des États Parties, et intersessionnelles à la Convention d’Ottawa et celles relatives à la CCW,
  • Participer aux débats sur les évolutions concernant les règles internationales applicables aux mines autres que les mines antipersonnel (dites MAMAP ou MOTAPM en anglais), aux UXO, aux sous-munitions, etc,
  • Sensibiliser l’opinion publique en France et autres pays d’intervention de l’AISP aux conséquences des mines antipersonnel dans les pays affectés,
  • Récolter des fonds pour financer des projets dans les divers champs de l’action contre les mines.

Missions

Depuis 2004, l’AISP Mines s’est impliquée dans différents projets :

  • Lancement de projets ciblés d’assistance socioprofessionnelle en faveur des victimes notamment en Angola, Guinée-Bissau et Sénégal,
  • Visite de l’AISP – Ukraine (24 au 28 mai 2005),
  • Accueil, en partenariat avec Pompiers sans Frontières, d’une délégation de pompiers irakiens venus de Bagdad et qui, sur place, effectuent les actions de déminage à mains nues à l’heure actuelle. Un projet de formation d’une équipe professionnelle est en cours de montage,
  • Participation au Sommet de Nairobi pour un Monde Sans Mines, et proposition aux Nations Unies d’un statut pour les démineurs,
  • Projet de Déminage au sud Liban après accord de l’armée et du gouvernement libanais.