Directeur du programme Environnement : André Martinez – Humayou    

Formation

Ancien militaire engagé en 1975 au titre des troupes de marines ; A effectué ses classes au C-I-I-T-D-M Centre d’instruction d’infanterie des troupes de Marines à Fréjus, puis à l’ETAP, école des troupes aéroportées, (brevet 373889 août 1975) ; A participé au 3 RPIMa, au 3 RIMA, au 10 BIMa à Dakar, Sénégal ; Puis au 21 Rima à Sisonne avant son retour à Fréjus.

Médailles

Médaille de chevalier dans l’ordre des Palmes Académiques – Médaille de chevalier  dans l’ordre du Mérite Agricole – Médaille du tourisme (bronze) – Médaille de la jeunesse et Sports (bronze) – Croix du Combattant –  Médaille d’Outre Mer (Liban) – Médaille des Nations Unies (Liban) – Médaille des Nations Unies (Côte d’Ivoire)–Médaille du Titre de Reconnaissance de la Nation – Médaille Humanitaire Américaine – Médaille du mérite Suédois –  Médaille du Travail grand OR (35 ans) – Médaille Américaine des sports- Médaille militaire Allemande des sports – Brevet des Sports Bavarois, – Brevet des Sports Autrichiens, –  Brevet Militaire des Sports Belge.

Référencé en tant qu’expert auprès des Nations Unies (ONU) de la Banque Mondiale et du FFEM (Fond Français pour l’Environnement Mondial).

Implication au sein de l’AISP

En 2004, il a été président fondateur de la Fname-Var et de la Fname-Paca avec la création de deux drapeaux.

« La première mission de l’AISP environnement a été celle sur l’île de Sazan, en Albanie : le Conservatoire du Littoral avait demandé la création d’un sentier de découverte afin de rendre aux Albanais cette île qui, durant la deuxième guerre mondiale, avait été colonie italienne (résidence de Mussolini), puis château fort des russes et chinois pendant la guerre froide, qui l’ont gouverné. »

Arrivés sur l’île, Monsieur Martinez-Humayou et son équipe ont trouvé sur la plage un obus de 105m/m, puis des pièces d’armements : « nous avons alors proposé au Conservatoire du Littoral une mission d’évaluation des munitions, sous munitions et des mines pouvant être encore actives sur la partie prévue pour le sentier de découverte et avec le Président Laurent Attar-Bayrou, nous avons rendu un rapport alarmant sur le stockage de mine anti-personnel. »