Journée internationale des casques bleus

[Rétrospective]

C’était ce jeudi 31 mai 2018 que l’Association internationale des Soldats de la Paix – Soldiers of Peace International Association (AISP/SPIA) était au Palais des Nations à Genève, rassemblant ainsi plus de 350 personnes, pour célébrer la Journée internationale des Casques Bleus. Cette journée a particulièrement marqué l’histoire de l’ONG et de tous les Casques Bleus puisqu’elle célébrait les 70 ans des opérations de maintien de la paix.

L’Association Internationale des Soldats de la Paix est une ONG reconnue par le statut général du conseil Economique et Social des Nations Unies qui a notamment pour but de rassembler l’ensemble des Casques Bleus de tous les pays et de les unir pour servir la charte des Nations Unies. L’AISP/SPIA célèbre chaque année depuis 2002 cette journée sous le signe de la paix mettant à l’honneur le service rendu par ces soldats.

La Journée Internationale des Casques Bleus a été créée après que l’AISP/SPIA ait soumis une proposition, reprise par des pays membres de l’Assemblée Générale des Nations Uniesd’inscrire symboliquement dans les mémoires un jour qui serait consacré à la célébration des Casques Bleus. C’est alors qu’en 2002, l’Assemblée Générale de l’ONU instaure une Journée Internationale des Casques Bleus par le vote de la résolution 57/129, tous les 29 mai. Cette date étant celle de la première opération de maintien de la paix.

Cette journée a pour objectif :

  • D’honorer la mémoire des Casques Bleus de l’ONU qui ont perdu la vie au service de la paix.
  • De rendre hommage à tous ceux, hommes et femmes, qui ont servi et à ceux qui continuent de servir dans les opérations de maintien de la paix de l’ONU pour leur professionnalisme, leur dévouement et leur courage.

Voilà pourquoi le 29 mai est la journée internationale des Casques Bleus.

Cette année, l’AISP/SPIA a célébré une première fois la journée internationale des Casques Bleus le 29 mai sous l’Arc de Triomphe à Paris et une deuxième fois le 31 mai à Genève. Ainsi, tous les Casques Bleus provenant de tous les continents pouvaient être conviés autour d’une même journée pour honorer cette cause.

Rappelons que cette journée a aussi eu lieu en Russie, en République tchèque, en Pologne, en Belgique et au Royaume Uni.

M. Laurent Attar Bayrou président de l’AISP/SPIA présent aux côtés de Mme. Darrieussecq, secrétaire d’état aux armés en charge des anciens combattants pour la remise du timbre à l’hotel de Brienne, siège du Ministère des Armées.

A l’occasion de cette journée internationale du 29 mai, l’AISP/SPIA en partenariat avec la Poste, a pu lancer en France un timbre rendant hommage aux Casques Bleus. Cette cérémonie s’est déroulée à l’hôtel de Brienne, siège du Ministère des Armées, en la présence de Madame Darrieussecq, Secrétaire d’état aux armées en charge des anciens combattants. Madame la Ministre a pu dévoiler le timbre, et nous avons également eu l’opportunité de lui présenter notre exposition. La journée s’est poursuivie sous l’Arc de Triomphe pour un ravivage de la flamme, rendant hommage à tous les Casques bleus.

La journée internationale des Soldats de la Paix a débuté le matin du 31 mai 2018, au Palais des Nations à Genève. Elle a commencé par un discours d’ouverture de M. Oscar Ivanova, chargé de projet et de relations internationales au sein de l’AISP/SPIA qui a notamment salué tous les invités, Casques Bleus et civils compris et a pu présenter le programme de la journée.

Laurent ATTAR BAYROU, président de l’AISP/SPIA lors de son discours, nous a rappelé les enjeux de maintien de la paix depuis 70 ans et les sacrifices des soldats qui ont servi sous les couleurs des Nations Unies au nom de la paix. Il a aussi présenté les programmes que propose l’ONG : Young Peacemakers, Sports et santé pour la promotion de la paix, Académie de la paix, ASSEO, Environnement et Humanitaire.

Par la suite, une brève cérémonie a eu lieu dans une ambiance solennelle et rappelant le sens de l’honneur très important chez ces soldats. Le président a notamment eu l’occasion de décerner un casque bleu français à un membre de la délégation tchèque suite à une promesse de longue date.

La journée a alors suivi son cours, entre jeune génération et soldats confirmés, vers une séance photo devant les célèbres drapeaux alignés des Nations Unies et devant le monument du Globe terrestre dans le jardin du Palais. Ces moments nous ont donné l’impression de n’avoir finalement qu’un but commun : celui de la paix. Nous étions tous rassemblés et unis au cœur de ce lieu qu’est le Palais des Nations, connu de tous et représentant symboliquement le maintien de la Paix.

Nous pouvions ressentir l’admiration et l’émerveillement des enfants présents mais aussi l’euphorie des soldats Casques Bleus du monde entier d’être réunis pour cette même cause portée dans le cœur de tous.

Dans la deuxième partie de journée, la célébration s’est poursuivie avec la grande cérémonie de levée du drapeau des Nations Unies et du dépôt de la gerbe.

Cérémonie de remise des médailles lors de la journée internationale des Casques Bleus, jeudi 31 mai 2018 à Genève.

Lors de la cérémonie, les Casques Bleus sont arrivés de façon militaire et se sont alignés pour être décorés. En observant cette cérémonie d’une vue imprenable, nous avons été interpellés en découvrant les soldats s’avancer pour recevoir leur décoration puisque tous les soldats Casques Bleus ne possèdent pas le même type de marche en fonction de leur pays d’origine.

Arrive ensuite le dépôt de la gerbe au pied du monument de commémoration de « la mémoire de ceux qui ont fait don de leur vie pour la paix ». Alors que tous les soldats se tenaient autour de ce monument, Mme Corinne Momal-Vanian, directrice des conférences des Nations Unies, nous a adressé un discours à l’honneur des Casques Bleus et du maintien de la paix dans le monde. Un grand moment pour les enfants et civils présents mais aussi pour ces soldats qui se souviennent plus que quiconque des sacrifices et du dévouement qu’un Casque Bleu peut faire preuve au cours de son service.

Une conférence s’est enfin déroulée aux alentours de 16h00. Des ambassadeurs de plusieurs pays étaient présents ainsi que les Casques Bleus et civils conviés. Mme Corinne Momal-Vanianet M. Laurent Attar Bayrouont mené la conférence qui a débuté par un message vidéo du secrétaire général des Nations Unies, M. Antonio Guterres. Tous étaient invités à témoigner ou prendre la parole pour traiter du concept de paix et pour certains de l’expérience qu’ils souhaitaient partager.

Jeune chorale russe lors de la cérémonie de remise des médailles jeudi 31 mai 2018.

Par ailleurs, une chorale de jeunes filles russes nous a fait le plaisir d’être présente pour accompagner de chants traditionnels les cérémonies de cette journée. Après les avoir écoutés lors de la cérémonie de levée de drapeaux, elles nous ont interprété d’autres chants parfois en anglais, parfois même en français lors de cette conférence au sein des Nations Unies.

Nous nous sommes finalement rendus en début de soirée dans un cinéma au cœur de Genève pour visionner le film « Jusqu’à que la paix règne» de Melonie Kastman, un documentaire relatif à l’opération de maintien de la paix qui a eu lieu en République Démocratique du Congo. Ce film documentaire était très intéressant et permettait d’apercevoir la réalité des actions sur le terrain pour un public peu concerné par cet environnement. Pour les Casques Bleus, ce fut un moment intense puisqu’ils pouvaient se remémorer des souvenirs de leur propre mission. Pour finir, le général en charge de la mission étant présent, nous avons eu la chance de pouvoir échanger avec lui sur le sujet.

En somme, cette journée fut l’opportunité pour tous de se rassembler pour une cause aussi importante que la paix. Le concept de paix se doit de perdurer dans le temps et de traverser l’Histoire. 70 années ont passé depuis la première mission des Casques Bleus en 1948. C’est aussi 3 500 militaires, agents de police et civils qui ont perdu la vie au service de la paix. Cette journée est un moyen de continuer de mettre à l’honneur chaque année, ces soldats qui ont fait preuve de dévouement, de courage et de sacrifice en faveur de la paix.

 

Ecrit par Sonia Houhou

 

Pour plus d’information sur cette journée et nos activités en général concernant notre ONG, vous pouvez vous rendre sur www.aisp.fr ou nous contacter par mail : communication@fname.info

Partagez cet article ici :