Ce mercredi 23 mai 2018 a eu lieu la journée internationale des Casques Bleus au Royaume Uni à Londres. Cela fait 70ans que les peacekeepers (soldats de maintien de la paix) interviennent dans le monde au service des populations. Ce 23 mai, l’Association des Nations Unies au Royaume Uni (UNA-UK), l’Association des Vétérans des Nations Unies (UN Veterans Association), des ambassadeurs, des militaires et des écoles se sont réunis pour se souvenir ensemble des opérations de maintien de la paix réalisées à travers le monde et des soldats qui ont perdu la vie dans ces dernières.

Il y a plus de 110,000 soldats des Nations Unies qui ont servi à travers le monde pour le maintien de la paix. En Grande Bretagne, c’est 104 peacekeepers qui ont perdu la vie en venant en aide aux populations. En ce jour de commémoration à Londres, nous nous souvenons de la première mission de maintien de la paix en 1948 lorsque les Casques Bleus sont intervenus en Palestine.

Le Royaume Uni est l’un des pays contributeur historique de Casques Bleus pour les opérations de maintien de la paix des Nations Unies. 670 soldats anglais participent au maintien de la paix à travers 7 missions des Nations Unies.

Cénotaphe
Commémoration devant le Cénotaphe, mémorial officiel de la guerre à Londres, le 23 mai 2018.

Cette journée commémorative s’est tenue à Londres avec des membres de l’Association Internationale des Soldats de la Paix AISP/SPIA et en compagnie de M. Paul COPELAND, vice président Océanie AISP/SPIA et de M. Tibor ALBERT vice président Europe de l’Ouest AISP/SPIA. Lors de cet évènement, des gerbes ont été déposées au pied du monument Le Cénotaphe, mémorial officiel de la guerre situé dans le quartier de Whitehall à Londres.

Nous nous souviendrons des soldats morts pour la paix et de leur contribution au service des populations depuis 1948. Cette journée n’étant pas seulement commémorative, elle permet de rassembler tous les individus autour de ce concept de paix tant convoité depuis toutes ces années.

 

Partagez cet article ici :