Wexford a rendu un hommage solennel à ses fils qui ont combattu dans la bataille de Jutland.

Par David Tucker

Wexford a rendu Samedi un hommage solennel à ses fils qui ont combattu dans la bataille de Jutland, célébrant ainsi le centenaire de la seule bataille d’envergure de la Grande Guerre. L’office du matin en l’église Saint Iberius, a été suivi par une cérémonie de commémoration du centenaire, sur les quais, en l’honneur des habitants de Wexford tombés lors de cette bataille, qui a fait plus de 6000 victimes parmi les marins des deux camps impliqués.

Les dix combattants de Wexford tombés lors de cette bataille, entre les flottes anglaises et allemandes, à Scapa Flow, le 29 mai 1916 sont : Patrick Cahil, 23 ans, quartier-maître principal sur le bâtiment « Indefatigable »; Michael Dwyer, 23 ans, quartier-maître de première classe, sur le bâtiment « Queen Mary »; John H Grattan Esmonde, 17 ans, aspirant sur le bâtiment « Invincible »; James Furlong, 21 ans, quartier-maître sur le bâtiment « Invincible »; William Furlong, 24 ans, canonnier (Artillerie de la Marine Royale), sur le bâtiment Defence ; James Kehoe, 42 ans, quartier-maître principal sur le bâtiment « Defence » ; James Mernagh, 27 ans, quartier-maître de seconde classe sur le bâtiment Invincible ; Edward O’Lealy, 24 ans, quartier-maître sur le bâtiment « Black Prince »; Bartholomew Rodgers, 43 ans, quartier-maître sur le bâtiment Indefatigable ; et John Sunderland, 27 ans, quartier-maître sur le bâtiment « Defence ».

 

Deux survivants se sont aussi distingués au cours de cette bataille : le regretté Amiral David Richard Beatty, commandant de l’escadron de bataille de la Grande flotte, qui a été le premier escadron à être engagé contre la Flotte impériale en haute mer de l’Allemagne. Également, le premier maître Jack Barron, qui a servi sur le bâtiment « Revenge ». La nièce de Jack Barron, Esther Pendergast, née Barron, a assisté à la cérémonie entourée de sa famille.

 

Les participants aux prières et à la cérémonie de dépôt d’une gerbe de fleur sur les quais se sont fondus avec les couleurs nationales : le service de la Défense, le Député-maire Clir Jim Moore et les membres du conseil municipal, des agents de la police d’Irlande, la Légion Royale Britannique, des membres de ONE, des vétérans de l’ONU, l’Ordre de Malte, le RNLI (Royal national lifeboat institution), les gardes côtiers, la garde marine de Wexford. Les membres du clergé qui ont honoré l’office sont Fr Aodhan Marlten, Canon Arthur Minion et le Commandant retraité Ciaran Kavanagh. La musique pour les hymnes a été interprétée par la Loch Garman Band, sous la direction de Jonhn Clancy, et Anthony Nolan comme trompettiste soliste. Il a joué les morceaux « Last Post », « Réveille », ainsi qu’un accompagnement musical à la récitation, sur les quais de l’Hymne de la Marine, par Nick Bowie, le manager des opérations du RNLI. Tom O’Keefe, vétéran de la guerre de Corée et ancien marin, a récité l’exhortation de la Légion royale britannique (la Prière « Kohima »). La cloche du bâtiment « Mystic », gardée par le président de la Légion Royale Britannique de Wexford et par le secrétaire de l’Association Navale Royale, a été actionnée par Lord Rathdonnell avant et après la minute de silence.

Cet article est également disponible en : Anglais

2 réflexions au sujet de « Wexford a rendu un hommage solennel à ses fils qui ont combattu dans la bataille de Jutland. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *